Maths et Délires
Des maths et des délires
 

Maths et Délires Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Calculus I in 20 minutes
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maths et Délires Index du Forum -> Délires et rires
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Overlord
Être mi-geek mi-globzoule


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 2446
Localisation: Belgique, Louvain-La-Neuve, Bâtiment des Fous.

MessagePosté le: 28 Avr 2009, 23:46    Sujet du message: Calculus I in 20 minutes Répondre en citant

http://www.youtube.com/watch?v=EX_is9LzFSY&feature=rec-HM-r2
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plait.

Il y a 11 catégories de gens sur Terre :
- Ceux qui vont sourire à cette blague parce qu'ils connaissent le binaire
- Ceux qui la connaissent et qui connaissent le binaire
- Ceux qui ne comprennent pas
Mais 10 d'entre eux ont VRAIMENT besoin de lâcher leur ordi...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
YoussefB
Être humain normal


Inscrit le: 28 Avr 2009
Messages: 11
Localisation: FarRockaway

MessagePosté le: 29 Avr 2009, 11:20    Sujet du message: Répondre en citant

C'est bof x)
_________________
Gypsie of my life !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
asmodai
Jongleur geek fou


Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 140
Localisation: Sceaux

MessagePosté le: 29 Avr 2009, 21:01    Sujet du message: Répondre en citant

Bah, ça montre juste à quel point le contenu des cours est au final assez pauvre à ce niveau là...

Mon problème est que je me suis rendu compte que le cours de maths que j'ai suivi ce semestre avait un contenu équivalent en pauvreté, mon avis personnel est que les cours de maths qui ne sont pas destinés à des mathématiciens survolent en fin de compte beaucoup trop le sujet. En tous cas au US... en France c'est un peu différent car les cours de prépa sont volontairement très (trop ?) poussés pour des gens qui ne veulent pas en faire leur métier... Il faudrait essayer de trouver un juste milieu un jour !

Je pense que je pourrais faire la même chose que sur la vidéo pour mon cours de Boundary Value Problems, qui est pourtant un cours de niveau master. En gros on a passé 6 mois à voir plusieurs méthodes pour résoudre des équations type "équation des ondes" dans plusieurs cas (surtout en fonction du domaine et des conditions aux limites / initiales). Quand j'ai révisé pour l'exam d'hier je me suis rappelé à quel point ce cours était vide de contenu (en gros, méthode de séparation des variables, transformées de Fourier et de Laplace, fonctions de Greene, et voilà...)
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plaît.

Sekhmet a écrit:
je désespérais de te voir arriver Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3323
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 30 Avr 2009, 8:41    Sujet du message: Répondre en citant

asmodai a écrit:
en France c'est un peu différent car les cours de prépa sont volontairement très (trop ?) poussés pour des gens qui ne veulent pas en faire leur métier... Il faudrait essayer de trouver un juste milieu un jour !

Bah la prépa c'est des filières assez généralistes dans lesquelles les élèves se destinent à des carrières pouvant être très différentes... Donc on peut difficilement en mettre moins dans une des matières, parce que même si tout le monde n'aura pas besoin de tout, chaque chose qu'on voit, des gens en auront besoin...
Mais pour quelqu'un qui veut se spécialiser tout de suite, il y a plein d'autres types d'études supérieures...
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
YoussefB
Être humain normal


Inscrit le: 28 Avr 2009
Messages: 11
Localisation: FarRockaway

MessagePosté le: 30 Avr 2009, 10:27    Sujet du message: Répondre en citant

Avec la vidéo ca parait hyper simple, mais n'oublie qu'il y a plusieurs types de dérivées, qu'il faut apprendre la démo, et puis surtout il faut s'entrainer!
_________________
Gypsie of my life !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
asmodai
Jongleur geek fou


Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 140
Localisation: Sceaux

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 2:40    Sujet du message: Répondre en citant

Youssef: aux US on ne démontre pas la moitié des théorèmes mathématiques qu'on utilise, je trouve ça malheureux, mais c'est comme ça.

Citation:
Mais pour quelqu'un qui veut se spécialiser tout de suite, il y a plein d'autres types d'études supérieures...

Pas pour un élève ingénieur... Les écoles qui recrutent après le bac sont pour la plus grande majorité à prépa intégrée, et si le programme de maths y est légèrement allégé, il reste énormément de "superflu" (et je suis dans une de ces écoles à prépa intégrée).
Il y a un intérêt à apprendre plus que ce dont on a besoin, mais des fois on pousse vraiment trop (notamment en algèbre, qui sert finalement peu en ingénierie).
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plaît.

Sekhmet a écrit:
je désespérais de te voir arriver Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3323
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 8:14    Sujet du message: Répondre en citant

asmodai a écrit:
Pas pour un élève ingénieur... Les écoles qui recrutent après le bac sont pour la plus grande majorité à prépa intégrée, et si le programme de maths y est légèrement allégé, il reste énormément de "superflu" (et je suis dans une de ces écoles à prépa intégrée).
Il y a un intérêt à apprendre plus que ce dont on a besoin, mais des fois on pousse vraiment trop (notamment en algèbre, qui sert finalement peu en ingénierie).

Il y a aussi les IUT qui mènent à l'ingénierie... Et qui permettent aussi d'intégrer pas mal d'écoles d'ingénieurs...
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
wiat
Mathématicien(ne)


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 1841
Localisation: Une salle honteusement squattée par les PC*3...

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 12:19    Sujet du message: Répondre en citant

asmodai a écrit:
(notamment en algèbre, qui sert finalement peu en ingénierie).

Oui, mais c'est tellement beau !!!
_________________
"Il était tard, ou tôt et la nuit ruisselait sur le toit de la maison avec des remous, roulant comme des fumées lourdes, le long de la lumière ardente qui les faisait s'évaporer aussitôt."
Vian
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
super babouin
Matheux(se) cinglé(e)


Inscrit le: 01 Juin 2006
Messages: 490
Localisation: Go back to where ye belong, ye demon from hell!

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 16:20    Sujet du message: Répondre en citant

Mon opinion sur l'algèbre s'est beaucoup détériorée lors du premier semestre...
_________________
Alors Renvoyer p
Sinon gnature <- vrai
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
antony
Mathématicien(ne) fou (folle)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 2176
Localisation: Vincennes/Aulnay

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 16:55    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que même pour quelqu'un qui veut faire de la recherche, le programme de prépa est très poussé. J'ai beaucoup aimé l'analyse de prépa (par goût personnel), un peu moins l'algèbre mais ça allait quand même, mais j'imagine très bien que quelqu'un plus orienté vers la physique n'apprécie guère cela ; et c'est à peu près clair que si je continue en physique, à peu près rien de ce que j'ai appris en algèbre ne me servira plus tard (et non je ne veux pas faire de physique des particules).
Oui, l'algèbre, c'est beau (et, à mon avis, l'analyse aussi, si ce n'est plus -- enfin le peu que j'en connaisse) ; mais il faut bien voir que tout le monde ne l'appréciera pas autant, même parmi des gens qui veulent faire une carrière scientifique. Et il est à peu près évident que la prépa est la voie royale pour une telle carrière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wiat
Mathématicien(ne)


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 1841
Localisation: Une salle honteusement squattée par les PC*3...

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 17:19    Sujet du message: Répondre en citant

super babouin a écrit:
Mon opinion sur l'algèbre s'est beaucoup détériorée lors du premier semestre...

Pourquoi ça ? Shocked Rien n'égale la beauté de l'algèbre Smile !
Puis ceci dit Antony, on n'est déjà pas obligé de faire une MP, en PC ou en PSI le programme de maths est déjà moins poussé. Et étant donné qu'avant la prépa, on ne fait pas vraiment ni de maths ni de physique, ça nous aide à choisir de voir les choses de manière appronfondie.
_________________
"Il était tard, ou tôt et la nuit ruisselait sur le toit de la maison avec des remous, roulant comme des fumées lourdes, le long de la lumière ardente qui les faisait s'évaporer aussitôt."
Vian
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
antony
Mathématicien(ne) fou (folle)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 2176
Localisation: Vincennes/Aulnay

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 19:28    Sujet du message: Répondre en citant

Là je commence à parler de choses que je ne comprends pas (c'est pas un bon signe...) mais je pense qu'en PC et en PSI le programme de maths est assez poussé aussi. Et puis, on peut toujours prendre la question dans l'autre sens : je suis à peu près certain qu'un certain nombre de matheux passés par une MP ont moyennement apprécié les cours de physique (et de chimie...).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wiat
Mathématicien(ne)


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 1841
Localisation: Une salle honteusement squattée par les PC*3...

MessagePosté le: 01 Mai 2009, 22:26    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, sur le moment, ça m'enchantait très moyennement la physique en prépa, mais maintenant, ça me manque et je suis bien contente d'avoir eu les super cours de Logeais Smile (et Cubi, il ne faut pas l'oublier) et de pouvoir comprendre à peu près de quoi me parlent des amis physiciens. Après, c'est sur que je pouvais complètement survivre sans physique, que ça ne me sera jamais d'aucune "utilité", mais c'est quand même sympa de s'élargir un peu l'esprit je trouve. C'est vrai que d'un point de vue rentabilité, on pourrait aussi ne faire que des maths (ou de la physique, de la bio...) à partir de la seconde, voire avant, mais personnellement, je ne regrette pas d'avoir reçu quelques cours d'histoire, de littérature...
Enfin ceci dit, je comprends quand même ton point de vue, il y a sans doute beaucoup de personnes qui le partagent, mais étant fainéante par nature, je suis contente qu'on m'ait forcé à faire un peu de physique (et même la chimie, je le confesse...) parce que je l'aurais sans doute pas fait par moi-même.
_________________
"Il était tard, ou tôt et la nuit ruisselait sur le toit de la maison avec des remous, roulant comme des fumées lourdes, le long de la lumière ardente qui les faisait s'évaporer aussitôt."
Vian
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
antony
Mathématicien(ne) fou (folle)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 2176
Localisation: Vincennes/Aulnay

MessagePosté le: 02 Mai 2009, 1:02    Sujet du message: Répondre en citant

Juste pour que ce soit clair, je partage l'avis que tu exprime à la fin de ton post (en quelque sorte c'est encore plus exagéré dans mon cas puisque ce n'est que vers la mi-spé (joli mot, n'est-ce pas ?) que j'ai commencé à vraiment préférer la physique je pense) : je suis tout à fait content d'avoir fait plein de maths, de physique et de chimie (enfin... si on peut appeler ça de la chimie. Il n'y a pas que les solutions dans la vie...) en prépa.
Simplement, ce que je veux souligner, c'est que ce n'est pas forcément le cas de tout le monde. Et aussi que la majorité des élèves des prépa n'ont pas vocation à devenir chercheurs...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
super babouin
Matheux(se) cinglé(e)


Inscrit le: 01 Juin 2006
Messages: 490
Localisation: Go back to where ye belong, ye demon from hell!

MessagePosté le: 02 Mai 2009, 15:02    Sujet du message: Répondre en citant

wiat a écrit:
super babouin a écrit:
Mon opinion sur l'algèbre s'est beaucoup détériorée lors du premier semestre...

Pourquoi ça ? Shocked Rien n'égale la beauté de l'algèbre Smile !

On n'a pas eu le même prof...

Mais sinon, je suis assez d'accord avec wiat sur le fait que le programme est également intéressant d'un point de vue culturel. Sinon, autant supprimer le français pendant qu'on y est.
Bon, par contre, la chimie c'est vrai que même culturellement, on n'apprend rien d'intéressant.
_________________
Alors Renvoyer p
Sinon gnature <- vrai
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Salque
Mathématicien(ne) fou (folle)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 3271
Localisation: Salle Info 3 (ou salle Infi si je suis pressé)

MessagePosté le: 03 Mai 2009, 19:54    Sujet du message: Répondre en citant

wiat a écrit:
asmodai a écrit:
(notamment en algèbre, qui sert finalement peu en ingénierie).

Oui, mais c'est tellement beau !!!


Justement, ça c'est un critère de scientifique, pas d'ingénieur Wink

Citation:
Sinon, autant supprimer le français pendant qu'on y est.


Je pense que le français en prépa, tel qu'il est, est une aberration. Je ne suis pas contre le fait de faire un peu de lettres (et encore, bon au lycée je dis rien, mais dans le supérieur, c'est déjà moins clair, surtout sachant qu'il s'agit d'un cours obligatoire), mais je dois avouer que j'ai trouvé mes cours de français de prépa assez peu enrichissants culturellement.
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plait.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3323
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 03 Mai 2009, 21:31    Sujet du message: Répondre en citant

Salque a écrit:
mais je dois avouer que j'ai trouvé mes cours de français de prépa assez peu enrichissants culturellement.

Ça, je pense que ça dépend énormément du prof !

Pour en revenir au débat, même si les prépas forment surtout des ingénieurs, elles forment aussi des chercheurs (ou des profs, ou des informaticiens, cryptologues, ...) parmi lesquels des chercheurs en maths, parmi lesquels des chercheurs en algèbre. Alors ok, c'est une faible minorité, mais qui existe, et pour cette minorité, les quelques minuscules cours d'algèbre de prépa sont plutôt insuffisants ! (Je ne parle pas de l'algèbre linéaire, qui est utile même pour les ingénieurs Wink)
Quant à la catégorie "informaticiens, cryptologues", que l'on pourrait ranger parmi les ingénieurs, ils ont vraiment besoin d'algèbre "pure et dure" !

Par ailleurs, il y a aussi des mathématiques non enseignées en prépa, qui sont utilisées dans diverses autres sciences (exemple : les représentations de groupes en chimie...).

Bon et puis, en dehors de ces considérations, je suis d'accord avec Coline : au cours de ses études on n'étudie pas uniquement des choses qui nous seront utiles pour notre métier, et heureusement !
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
wiat
Mathématicien(ne)


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 1841
Localisation: Une salle honteusement squattée par les PC*3...

MessagePosté le: 04 Mai 2009, 0:00    Sujet du message: Répondre en citant

Cerise a écrit:

Pour en revenir au débat, même si les prépas forment surtout des ingénieurs, elles forment aussi des chercheurs (ou des profs, ou des informaticiens, cryptologues, ...) parmi lesquels des chercheurs en maths, parmi lesquels des chercheurs en algèbre. Alors ok, c'est une faible minorité, mais qui existe, et pour cette minorité, les quelques minuscules cours d'algèbre de prépa sont plutôt insuffisants ! !


Mais une minorité importante Very Happy Very Happy

Ilia a écrit:
Je pense que le français en prépa, tel qu'il est, est une aberration. Je ne suis pas contre le fait de faire un peu de lettres (et encore, bon au lycée je dis rien, mais dans le supérieur, c'est déjà moins clair, surtout sachant qu'il s'agit d'un cours obligatoire), mais je dois avouer que j'ai trouvé mes cours de français de prépa assez peu enrichissants culturellement.


Ah non ! Ca c'est pas recevable de la part de quelqu'un qui a eu ce cher Tutulle pendant 2 ans!!!


super babouin a écrit:
On n'a pas eu le même prof...

C'est sur que tout le monde n'a pas la chance d'avoir Laurent Berger !
Mais sérieux il était pas bien votre prof à vous (parce que pas comparable à Laurent Berger, je m'en doutais, c'était difficile de faire autrement , mais il pourrait être très bien quand même !). En même temps, chez un Ulmien, c'est censé être inné l'algèbre, non ? Wink
_________________
"Il était tard, ou tôt et la nuit ruisselait sur le toit de la maison avec des remous, roulant comme des fumées lourdes, le long de la lumière ardente qui les faisait s'évaporer aussitôt."
Vian
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Ragoudvo
Tendance maths et délires inquiétante


Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 120

MessagePosté le: 04 Mai 2009, 8:47    Sujet du message: Répondre en citant

Salque a écrit:
Je pense que le français en prépa, tel qu'il est, est une aberration. Je ne suis pas contre le fait de faire un peu de lettres (et encore, bon au lycée je dis rien, mais dans le supérieur, c'est déjà moins clair, surtout sachant qu'il s'agit d'un cours obligatoire), mais je dois avouer que j'ai trouvé mes cours de français de prépa assez peu enrichissants culturellement.


Je pense aussi que ça dépend énormément du prof. Ma prof de sup ne m'a rien appris (sinon que je détestais les lettres, attitude que je n'aurais pas pu imaginer avant), ma prof de spé (deux fois... Wink ) des tas de choses, à tous points de vue. Honnêtement, la complexité des sujets abordés me laisse parfois pantois quand je vois le niveau général et le temps dont disposent les profs de français : dans ce contexte, ne s'agirait-il pas d'une sélection sociale ? (Les élèves de "bons lycées de centre-ville" savent déjà écrire une dissertation avant le bac, savent le langage qu'il leur faut utiliser pour avoir une bonne note dans ce genre d'épreuves ; les autres essayent de corriger leurs lacunes pendant deux ans où ils devraient faire des maths et de la physique). Et puis, quand je vois les textes bourrés de fautes que certains de mes collègues pondent, je finis par me demander s'il ne faudrait pas remplacer ces épreuves par des dictées Twisted Evil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Overlord
Être mi-geek mi-globzoule


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 2446
Localisation: Belgique, Louvain-La-Neuve, Bâtiment des Fous.

MessagePosté le: 04 Mai 2009, 10:01    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais un prof de fr en 1e (1e française, pas belge) qui faisait des dictées. Et il faisait pareil en term. Et maintenant je me dis qu'il avait raison...

Sinon dans tous les domaines, ça finit tjs par dépendre du prof, un truc bien peut devenir complètement détestable à cause d'un prof (tlm a déjà eu ce prob non ?)

En fait je trouve que les cours "de base" devraient être obligatoires pour tous, mais que tout le reste devrait être optionnel, et ça serait à l'étudiant de choisir ce qu'il aime/ce qui va lui servir plus tard/ce qu'il trouve intéressant, modulo quelques contraintes que doivent satisfaire la sélection. Pourquoi forcer qqun à suivre un cours qui ne lui servira pas, qu'il aime pas, et qui ne l'intéresse pas ? Il sera pas motivé, n'écoutera pas, et ne retiendra pas grand chose...
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plait.

Il y a 11 catégories de gens sur Terre :
- Ceux qui vont sourire à cette blague parce qu'ils connaissent le binaire
- Ceux qui la connaissent et qui connaissent le binaire
- Ceux qui ne comprennent pas
Mais 10 d'entre eux ont VRAIMENT besoin de lâcher leur ordi...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maths et Délires Index du Forum -> Délires et rires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com