Maths et Délires
Des maths et des délires
 

Maths et Délires Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fragments littéraires en tous genres...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maths et Délires Index du Forum -> Discute
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Salque
Mathématicien(ne) fou (folle)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 3271
Localisation: Salle Info 3 (ou salle Infi si je suis pressé)

MessagePosté le: 10 Mai 2006, 22:49    Sujet du message: Répondre en citant

C'est tres joli, mais je trouve juste que c'est un peu court Smile
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plait.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Asclepios
Matheux(se) cinglé(e)


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 434
Localisation: à côté de son ordinateur

MessagePosté le: 10 Mai 2006, 23:49    Sujet du message: Répondre en citant


Moi aussi, comme Metalogik : Très beau, mais le "game over gache un peu tout"
Et pour continuer à critiquer... Wink c'est vrai que c'est un peu court. (En même temps, plus long, c'est vrai que ça aurait été plus long à écrire aussi...)

Je sais pas trop pourquoi (ça a rien à voir), mais ça me fait penser à un des textes qui m'avaitr marqué quand j'étais jeune (et que je trouve toujours très joli) :
"La dernière classe", dans "Contes du Lundi" de Daudet.

Evlt, j'essayerai de le mettre en ligne un autre jour.

Vincent
_________________
« Travailler n'a jamais tué personne... mais pourquoi prendre le risque ? »
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
emmo
Tendance maths et délires inquiétante


Inscrit le: 02 Mai 2006
Messages: 174
Localisation: LLG,terminale S, When I die, I'll go to heaven because I served my time in LLG (:dehors: )

MessagePosté le: 10 Mai 2006, 23:59    Sujet du message: Répondre en citant

ok bon je me lance, je préviens juste, ces poèmes ne sont que des textes à l'état brut, c'est-à-dire des choses que j'écrivais en quelques minutes en cours quand je m'embêtais:(je n'en publie que deux Very Happy )
Untitled 1(eh oui je copie les abstraits^^)
Vincent Van Gogh dit :
Né pour mourir, pourquoi devrais-je pleurer quand
Ma vie touche à sa fin ? Pourquoi suis-je né
Dans ce monde trop grand pour moi si étranger je
N’ai assurément pas les qualités des survivants

La seule chose qui m’est propre est ma conscience,
Cet œil qui me scrute, m’ausculte me torturant
Comme tout le monde je suis cruel et orgueilleux
Et intolérant, je suis un être humain.

Mais cet œil courant plus vite que mes erreurs
Qui me rattrape et me moleste, j’ai mal
J’expie mes fautes dans le chaos le plus total
Jurant de les réparer avec le lendemain régénérateur

Ah qu’elle était belle, l’enfance vécue
Où nous étions jeunes innocents heureux et
Inconscients de la vie sa dure réalité
Adieu le temps de l’innocence est révolu
(il y avait un thème imposé pour celui-la)

Untitled 2:
Je marche en équilibre, gracieux, sur le fil
Des envies vibrant sous mon pas gazellien
Spartiate il me répond, me sourit, nous faisons un
Jusqu’à rupture, je virevolte, désinvolte, vil.

Mais quand vient la jolie césure cassante,
Je survole ce monde d’avilis emplis
De sa maesta, je les observe, bienveillante
La grâce de ses doigts de fée elle a transmis

Du bonheur. La nuit je m’évapore, brume douce
Et légère, caressant vos sens ensorcelés
Je m’insinue et d’un virus vous contamine

Appelé Amour. Mon cœur sous l’arche s’endort
Vous protégeant, vous, amoureux insouciants
Demain naîtra à nouveau le jour que j’adore.
_________________

"We hold these truths to be self-evident: that all men are created equal." Martin Luther King
"You may say I'm a dreamer but I'm not the only one"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nico
Tendance maths et délires inquiétante


Inscrit le: 23 Avr 2006
Messages: 170
Localisation: ECS

MessagePosté le: 11 Mai 2006, 0:35    Sujet du message: Répondre en citant

Sekhmet a écrit:
Merci... Embarassed Embarassed Embarassed je débute en écriture moâ...
Et puis la fin foireuse, c'est le principe de la nouvelle...


Je pense que la fin est à revoir car c'est trop banal. Je veux dire que trop d'auteurs utilisent ce stratagème peut-être par facilité, si fait que lorsque l'on veut vraiment terminer ses écrits pas une fin identique à la tienne ou presque, cela tombe à l'eau et détruit les paragraphes précédents la chute. Par exemple, des fins comme : "le programme TV/Radio s'arrêta net", "il/elle se réveilla", "Game Over", ou bien encore "son chien lui bouffa sa jambe tandis qu'une bande de néo-conservateurs tentèrent de la manipuler à distance à l'aide d'une nouvelle technologie laser - cette dernière pouvant être utiliser à des fins meutrières de grande échelle qui laisserait à son propiétaire le pouvoir d'aspirer à sa mort commune dans une mort collective de l'humanité à défaut de tomber dans l'oublie le plus total. Le plus grave étant peut-être qu'on en oublierait les principes de l'entendement", ...
En fait, c'est à éviter surtout car c'est devenu trop banal.

En gros, re-travaille la fin pour que le texte aie plus de nervures, d'impact, malheureusement, seul la fin d'un texte peut en gacher un livre alors que le début d'un livre, même mauvais, ne peut gacher ce livre si la fin est excellente. D'où l'importance de travailler sa chute, elle seule casse ou améliore le texte.

Ensuite, je trouve que le texte est trop rapide sur les événements du début, on y gagnerai à détailler le moment du départ, càd entre le départ et la montée de l'adrénaline du pilote.

Le problème, c'est que tu as des qualités d'écritures et la fin arrive comme un cheveux sur la soupe. Je pense que la fin (en gros la dernière ligne) serait plus belle sans le game over final (sans ça : " Les mots « Game Over » s'affichèrent à l'écran"), peut-être avec leur mort à tous deux.

Franchement, j'aime bien l'histoire, surtout le milieu, au début je m'attendais à un combat banal vaisseau contre vasseau comme j'ai pu déjà le lire sans le faire exprès sur le net ou ailleurs, mais le milieu de ton texte me dévoila le contraire. Dans le même sens, c'est pour ça que je t'ai dis de plus détailler le début et de ne pas avoir peur de faire mourir les deux protagonistes à la fin (ou une autre fin , mais pas mièvre car ça gacherait tout). Car, le texte, étant moins banal, en gagnera en qualité. Enfin, je trouve que tu as des qualités d'écriture, tu as certaines phrases, à mon sens, bien tournées.

Voilà, je précise que c'est un point de vu objectif.
Aussi, j'ai appliqué la méthode de piano d'un maître russe (qui est selon ce dernier celle de l'école de musique russe), càd les mauvais côtés d'abord, les bons ensuites. J'ajoute, de même, que la taille des parties respectives des défauts et des qualités de ton texte ne veulent rien dire, ce n'est pas parce que j'ai plus détaillé les côtés que je trouve négatif que cela veut dire que ton texte est nul, bien au contraire, je souhaite de tout coeur qu'il s'améliore car il en a les possibilités.
_________________
1) "Visons vers le bas, c'est toujours plus facile que vers le haut, il n'y a qu'à se baisser", l'autre.

2) Il y a 10 sortes de gens au monde : ceux qui comprennent la notation binaire et ceux qui ne la comprennent pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sekhmet
Admin sadique


Inscrit le: 25 Juin 2005
Messages: 1651
Localisation: dans la lune...

MessagePosté le: 11 Mai 2006, 19:37    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ta critique sincère ;)

On peut trouver la fin étrange, mais je ne voulais pas une vraie fin... enfin je veux dire, je voulais une chute foireuse. Evidemment, c'est pas facile à trouver... je ne savais pas honnêtement que c'était une fin "classique"... ;)

Je vais essayer de travailler ça... mh après les écrits peut-être...

_________________
La meilleure façon d'marcher récursivement,
C'est encore la nôtre,
C'est de mettre un pied d'vant l'autre
Et d'recommencer !


Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plaît.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
metalogik
Mathématicien(ne)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 1779
Localisation: devant un PC

MessagePosté le: 11 Mai 2006, 20:32    Sujet du message: Répondre en citant

bientôt, donc...

tu l'as écrit quand ?
_________________
A VOS RANGS ! FIXE !

Repos.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Asclepios
Matheux(se) cinglé(e)


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 434
Localisation: à côté de son ordinateur

MessagePosté le: 11 Mai 2006, 23:09    Sujet du message: Répondre en citant

Sekhmet a écrit:
On peut trouver la fin étrange, mais je ne voulais pas une vraie fin... enfin je veux dire, je voulais une chute foireuse. Evidemment, c'est pas facile à trouver... je ne savais pas honnêtement que c'était une fin "classique"... ;)

A la rigueur, pas de fin du tout, ce serait très bien aussi :
4, 3, 2, 1, point final.
Mais enfin, c'est personnel...

Citation:
Ensuite, je trouve que le texte est trop rapide sur les événements du début, on y gagnerai à détailler le moment du départ, càd entre le départ et la montée de l'adrénaline du pilote.

Amha, pas particulièrement sur le début ; comme ça, ça me donne aussi l'impresison que le texte gagnerait à être un peu épaissi. Mais en restant dans le même style : c'est TB comme ça !
Ceci dit, je suis pas trop affirmatif là dessus : une nouvelle ne doit pas surtout pas dériver en longueur, descriptions, etc. ; qu'on ait regretté que ce soit pas plus long,(c'est le signe que la nouvelle est réussie.

Je crois que ce qui pourrait quand même apporter qqch, c'est de changer de sujet par moments (tu te places dans la peau de ton héros ; il peut très bien repenser à qqch qui est pas directement en rapport avec l'action en cours...). Par ex, qqch comme une évocation du passé du héros , auquel la situation présente le fait penser...

Vincent
_________________
« Travailler n'a jamais tué personne... mais pourquoi prendre le risque ? »
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Salque
Mathématicien(ne) fou (folle)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 3271
Localisation: Salle Info 3 (ou salle Infi si je suis pressé)

MessagePosté le: 12 Mai 2006, 10:32    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ceci dit, je suis pas trop affirmatif là dessus : une nouvelle ne doit pas surtout pas dériver en longueur, descriptions, etc. ; qu'on ait regretté que ce soit pas plus long,(c'est le signe que la nouvelle est réussie.


Peut-être... mais n'empêche que la, si tu regardes, ça fait 2 pages, même pas. Bon, c'est peut-être pas une bonne idée de faire seulement du "remplissage", mais il faudrait plutôt allonger la nouvelle en enrichissant le sujet. Mais par contre, c'est bien entendu extrêmement difficile à faire... C'est déjà pas mal comme ça Wink
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plait.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3324
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 13 Mai 2006, 13:51    Sujet du message: Répondre en citant

Bon ça parle de moi et de l'art, je ne sais pas si l'on peut qualifier ça de "littéraire", mais je le poste ici quand même :

J'ai toujours eu la fibre artistique. Dès que j'ai su tenir un crayon, j'ai dessiné. Lorsque j'étais petite, je passais la plupart de mon (encore long à l'époque) temps libre à dessiner, découper, coller, plier, fabriquer. Parfois même, j'ai essayé d'écrire (des débuts de romans qui ne voyaient jamais la fin, de petites poésies naïves).
Les années passant, les études avançant, mon temps libre est devenu de plus en plus restreint... Mais j'ai continué à dessiner, découper, coller, plier, fabriquer, écrire. Avec de plus en plus d'habileté, soit dit en passant. Cependant certaines activités artistiques nécessitent moins de matériel que d'autres : pour dessiner et écrire, un crayon et une feuille de papier blanc suffisent. Par contre pour découper, coller, plier de manière à obtenir un résultat le plus artistique possible, des feuilles de couleur sont préférables à un simple papier blanc. Et pour fabriquer, tous les outils sont bons... Pour cette raison j'ai des collections de feuilles aux couleurs originales, unies ou dégradées, cartonnées ou métallisées... Je garde des objets divers et variés qui n'ont comme autre perspective que de finir à la poubelle, mais qui pourraient être recyclés en une magnifique oeuvre. Sans compter les papier calque, papier blanc cartonné, peinture, fusains, encre de chine, kit d'aréographie ou autre ustensile utile.
Mais le problème est là : je trouve ça tellement agréable de savoir que j'ai autant de choses pour faire de l'art, que je n'ose pas les utiliser ! De peur de faire quelque chose de raté, et parce qu'une fois que je les aurai utilisés, je ne les aurai plus !
(Il faut aussi ajouter à cela que j'ai moins le temps qu'avant de m'impliquer dans une longue activité.)
Et donc mon activité artistique se limite maintenant essentiellement à la poésie, parfois au dessin...

_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
Nico
Tendance maths et délires inquiétante


Inscrit le: 23 Avr 2006
Messages: 170
Localisation: ECS

MessagePosté le: 13 Mai 2006, 17:44    Sujet du message: Répondre en citant

Cerise : J'ai une question, ce texte est destiné à quoi ? Purement autobiographique ? Eloge de l'Art ? Eloge d'un compagnon (= Art) ? Autres ?

Car, selon ce que tu veux faire, le style changera quelque peu.
_________________
1) "Visons vers le bas, c'est toujours plus facile que vers le haut, il n'y a qu'à se baisser", l'autre.

2) Il y a 10 sortes de gens au monde : ceux qui comprennent la notation binaire et ceux qui ne la comprennent pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3324
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 13 Mai 2006, 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas à quoi est destiné ce texte Wink J'ai eu l'idée de l'écrire juste après avoir vu du papier métallisé et dégradé dans mon placard, qui y traîne depuis des années probablement...
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3324
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 20 Mai 2006, 21:24    Sujet du message: Répondre en citant

Allez, un fragment où je vous fait participer Smile

Lui écrire ? Je me tourne et me retourne dans mon lit. J'hésite.
J'ai trop chaud.
Je me calme, je repousse le drap et reste allongé, les yeux ouverts.
Je n'arriverai pas à dormir.
Lui écrire ?
Je n'y tiens plus, je me lève. Je tourne un moment en rond, puis soudain, j'ouvre la fenêtre, le volet, et j'inspire l'air encore chaud de la nuit d'été.
Je prends ma décision.
Me tournant vers mon bureau, j'attrape une feuille vierge et un crayon.
Je contemple pensivement la mine arrondie. Reposant la feuille, je tire un canif de la poche de mon pantalon, jeté sur le sol de ma chambre.
Je taille le crayon sur le rebord de la fenêtre. Puis, d'un souffle, j'éparpille les minuscules copeaux de bois et de graphite.
Cette pause a ranimé mon hésitation.
Avec un soupir, je m'assieds sur ma chaise, devant mon bureau. J'allume la lampe et je regarde la feuille blanche posée devant moi.
Un moustique, attiré par la lumière, vient de pénétrer par la fenêtre ouverte.
Prenant une inspiration, je pose la pointe de mon crayon sur le papier.
Par quoi commencer ?
Je me décide.
«


But du jeu : compléter.
Il peut s'agir simplement d'écrire une phrase dans les guillemets, mais vous pouvez aussi continuer la nouvelle plus longuement...
Envoyez-moi s'il vous plait vos propositions par mp, pour ne pas influencer ceux qui voudraient participer...

Après je vous ferai peut-être part de ma proposition personnelle, ça dépend de ce que je recevrai...
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
Salque
Mathématicien(ne) fou (folle)


Inscrit le: 24 Juin 2005
Messages: 3271
Localisation: Salle Info 3 (ou salle Infi si je suis pressé)

MessagePosté le: 22 Mai 2006, 13:55    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai une question : à la troisième ligne, tu as écrit :

Je me calme, je repousse le drap et reste allongé...

Est-ce qu'on a le droit de modifier le sexe du personnage ?
_________________
Ceci est un virus de signature. Recopiez-le dans votre signature, s'il vous plait.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3324
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 22 Mai 2006, 14:31    Sujet du message: Répondre en citant

Sarah s'est déjà permis de le faire Wink

Je préférerais pas, mais bon...
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
Chevêche
Taupin(e) ou équivalent


Inscrit le: 07 Oct 2005
Messages: 718
Localisation: Au fond d'un bois, ou vers le clocher des Jacobins

MessagePosté le: 30 Juin 2006, 13:18    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, alors, voilà, deux "oeuvres de jeunesse", exhumées d'un fond de tiroir. J'ai essayé de les retravailler un peu, mais il y a toujours quelque chose qui cloche... J'attends vos critiques, vos suggestions, vos retouches.

Je pose un genou à terre,
Mais refuse de tomber…
Un effort,
Encore trois foulées…
Les derniers bruits de la bataille se sont éteints.
Le silence, maintenant, recouvre la plaine, à peine brisé par le bruissement marin des herbes.
Là où l'épée se rompt,
Le repos peut régner.
Mais je ne peux m'y résigner.
La souffrance m'accable,
La mort veut me voir agenouillé.
Mais je ne peux m'y résigner.
La douleur m'écrase,
La mort veut me voir à genoux,
Mais je ne veux pas la voir triompher,
Je refuse d'abdiquer.
Je sens mon sang quitter mes veines,
Le long de mon flanc couler;
Il goutte à terre,
Abreuve le sol,
Le nourrit…
On dit que là où le sang a touché la terre
Pousse un dandelion…
Peut m'importe,
La douleur m'étreint
Et je ne peux pleurer.
Ma selle me brûle,
Et je ne peux me libérer…
J'ai renoncé,
La brise baigne mon flanc
Mais pas d'eau pour me désaltérer
Ni d'ombre pour m'abriter…
Non!
La vie ne peut pas m'abandonner,
Je ne la laisserai pas partir,
Pas avec l'autre pour me narguer.
Je la hais, je la hais, je la hais
Et je me sui relevé,
Repars à l'assaut d'une lutte désespérée.


Dans un creux de la plaine gît une ombre.
Au milieu des herbes un corps est couché.
La terre est rouge, trop de sang a coulé,
Et le soleil se vide du sien,
Tandis que se dispersent au vent les dernières pensées d'un étalon fidèle à ses maîtres morts
Trois flèches à son flanc en attestent encore.


-------------------------------------------

Le papillon brisé

Une plume,
Une feuille,
Du papier…

Une plume sur du papier,
Une plume posée sur une feuille de papier,
Une plume qui court sur une feuille de papier…

Où court-elle donc, cette plume,
Ne sait-elle pas que la feuille a une fin?
Alors, elle reviendra au point de départ pour repartir,
Ecrivant sans fin,
Car si la feuille a une fin,
L'inspiration, elle, n'est nullement bornée.
Cours, fine plume, hâte-toi d'attraper l'idée avant qu'elle ne s'envole,
Bleu papillon,
Fragile destin de l'éternité…

Une plume repose,
Brisée,
Sur un vide sans papier…
La liberté n'a pas encore été inventée.



Ne soyez pas indulgents!
_________________
"Debout au bord du lac se tenait une fine jument alezane, sa délicate silhouette se reflétant entre le bleu gris du ciel et l'herbe rase des prémisses de l'été."

"La rage l'emplit soudain, une bête noire montant en lui grignotant les intestins, la vidant, la dépeçant de toute matière, coquille vide animée par une furie sombre, pantin aux mains de l'irraison."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3324
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 01 Juil 2006, 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

Je les trouve super belles ! J'adore surtout la première !
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
mew3
Tendance maths et délires inquiétante


Inscrit le: 04 Juil 2005
Messages: 189
Localisation: ENS Ulm, et trop souvent sur tvtropes

MessagePosté le: 01 Juil 2006, 14:47    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà un sonnet que j'avais fait en Seconde, pour fustiger les cours de Français:


Parodie de "Heureux qui comme Ulysse", Du Bellay:


Heureux qui comme Jason a trouvé la toison
Ou comme celui-là, qui séduisit Médée
Et puis l'a délaissée, tout plein de vanité
Hé! Mais j'en ai déjà parlé! Oui, c'est Jason.

Parlons d'autre choses que ces mythes trop longs
Quand reverrai-je mon étagère de BD?
Mes Tintin, mes Spirou, mes Donald, mes Mickey
Qui me sont agréables après des livres longs

Plus me plaît la lecture de Picsou Magazine
Que des rébarbatives oeuvres de Lamartine
Plus que l'Histoire des Treize me plaît un bon Tintin

Plus un Mickey spécial que Madame Bovary
Plus lire Spirou, chez moi, que Balzac, mal assis
Et plus que commenter, ne réfléchir à rien

Qu'en pensez vous? Mr. Green
_________________
'"I'm the Doctor. I'm a Time Lord. I'm from the planet Gallifrey on the constellation of Kasterborous. I'm 903 years old, and I'm the man who's going to save your lives, and all six billion people on the planet below... Have you got a problem with that?"

Doctor Who, Voyage of the Damned
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cerise
Admin gentil


Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 3324
Localisation: Rennes

MessagePosté le: 01 Juil 2006, 14:50    Sujet du message: Répondre en citant

lol pas mal Laughing
_________________
Twisted Evil Victime vengeresse Twisted Evil

amo ergo sum

Méfiez-vous de l'assassinat ; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Adresse AIM Yahoo Messenger
Tsuki
Taupin(e) ou équivalent


Inscrit le: 12 Fév 2006
Messages: 561
Localisation: NIR

MessagePosté le: 01 Juil 2006, 14:52    Sujet du message: Répondre en citant

Mdrrrr Laughing
Vive le français, n'est-ce pas? Mr. Green
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chevêche
Taupin(e) ou équivalent


Inscrit le: 07 Oct 2005
Messages: 718
Localisation: Au fond d'un bois, ou vers le clocher des Jacobins

MessagePosté le: 01 Juil 2006, 14:59    Sujet du message: Répondre en citant

Pas mal, pas mal! Laughing
_________________
"Debout au bord du lac se tenait une fine jument alezane, sa délicate silhouette se reflétant entre le bleu gris du ciel et l'herbe rase des prémisses de l'été."

"La rage l'emplit soudain, une bête noire montant en lui grignotant les intestins, la vidant, la dépeçant de toute matière, coquille vide animée par une furie sombre, pantin aux mains de l'irraison."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maths et Délires Index du Forum -> Discute Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivante
Page 10 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com